fr
Des chaussettes en laine bien chaudes pour les frileux ou des chaussettes en coton biologique pour porter avec vos chaussures de ville ? Il y a toutes les fibres et toutes les couleurs dans notre nouvelle collection !
Pour que bébé passe le plus beau des hivers emmitouflé dans les plus belles et les plus douces des fibres naturelles, découvrez nos créations en pur duvet de yack ou en laine mérinos !
Des plaids en mohair chauds et duveteux, une écharpe de lit moderne et audacieuse, un plaid en laine mérinos 100% française... Réchauffez et colorez votre intérieur avec notre collection pour la maison !

Notre Histoire se tricote tous les jours !

Myriam, 38 ans de passion à vos côtés !

L’aventure professionnelle de Myriam débute en 1983, quand cette jeune ingénieure agronome fraichement diplômée, tout juste âgée de 26 ans, s’installe à la ferme de Missegle, dans le Tarn (81). Elle apporte avec elle un troupeau de chèvres angora, et se lance dans la production du Mohair. L'histoire de l'Atelier Missegle se mêle étroitement à la sienne ! 

Elle se passionne très vite pour la production et la vente directe, pour le lien entre le producteur et le consommateur.

Au fil du temps, Myriam créé une coopérative d’éleveurs qui réunit le Mohair français. Les années passent, comme les rencontres et les naissances, et aujourd’hui, Myriam dirige l’atelier Missegle, 42 salariés, au côté de deux de ses trois fils.


Passionnée par les belles matières, elle n'a de cesse de rechercher les fibres les plus douces et les plus respectueuses de l'environnement. 

Ces dernières années, Myriam a embauché une quinzaine de personnes supplémentaires et mené la construction d'un nouveau bâtiment, doublant ainsi la surface de l'atelier. L'aventure est loin d'être terminée !

L'histoire de Missegle en dates 

Les dates clés de Missegle  :

  • 1983 Myriam Joly, jeune ingénieure, installe dans la ferme de Missegle l'un des premiers troupeaux producteur de mohair en France.
  • 1994 Parution du premier catalogue de vente à distance de Missegle
  • 2007 Missegle reprend un atelier de tricotage de chaussettes et emploie 10 personnes.
  • 2012 Olivier et Gaëtan, les deux fils aînés de Myriam, rejoignent l'atelier
  • 2013 Missegle reprend un atelier de tricotage voisin qui allait faire faillite et passe à 20 employés
  • 2016 l'atelier reçoit le prestigieux label Entreprise du Patrimoine Vivant
  • 2018 Missegle conçoit les chaussettes les plus solides du monde
  • 2020/2021 Missegle s'agrandit avec un nouveau bâtiment et compte 42 personnes