Invitation au voyage dans les steppes mongoles

Restez bien au chaud dans vos chaussettes car ce n’est pas au soleil que nous vous emmenons !

Suivez-nous en Mongolie, à Tsetserleg, dans la province d’Arkangai, où les températures en Hiver descendent allègrement sous les -20° !

Des traditions et des savoir-faire respectés

Nous avons, à plusieurs reprises, passé une dizaine de jours sur place pour comprendre et connaitre ceux avec qui nous travaillons. Les éleveurs vivent selon des traditions nomades ou semi-nomades et s’occupent de leurs animaux avec rigueur et bienveillance. Pour collecter la laine des yacks, ils utilisent un peigne et récupèrent ainsi le duvet.

Ces éleveurs suivent leurs troupeaux sur la steppe pour les nourrir et les soigner. Ils peuvent, en quelques jours seulement, monter et démonter leurs campements et se déplacer sur plusieurs dizaines de kilomètres au fil des mouvements des animaux.

Des femmes et des hommes passionnés

C’est dans la province d’Arkangai que nous nous fournissons en laines, de yack et de chameau. Les éleveurs avec lesquels nous travaillons collectent depuis de nombreuses années le duvet de leurs animaux.

Ces éleveurs nous ont séduits, grâce à leurs méthodes d’élevage et de collecte des fibres respectueuses du bien être de l’animal, mais aussi par leur rapport à l’humain et à la nature qui rejoint – au-delà des différences de nos cultures – le notre.

Pourquoi la laine de yack est-elle si chaude ?

Le Yack vit sur les hauts plateaux d’Asie centrale. Les températures y sont particulièrement rigoureuses. Pour se protéger des froids extrêmes, ce noble animal a développé une toison qui lui assure une chaleur hors du commun. C’est la partie la plus douce de la toison, le duvet, que nous récoltons pour en filer une laine incomparable. Très légère, elle est aussi isolante et douce. Elle offre un exceptionnel confort et une chaleur naturelle délicate.

De la passion + des belles fibres :

C’est ainsi que nous vous proposons depuis plusieurs années des pulls, des chaussettes et des robes en duvet de yack si chauds et confortables !

Le coup de coeur : le duvet de chameau

C’est lors de notre deuxième voyage en Mongolie que nous avons eu un véritable coup de cœur pour une autre fibre naturelle : le duvet de chameau. A la différence de ses cousins qui vivent dans des habitats bien plus chauds, il a développé une toison d’une grande douceur qui le protège des rigueurs des hivers asiatiques.

Nous avons été conquis par sa texture, sa noblesse et la chaleur qu’elle procure. Sa teinte naturelle également, qui nous a donné l’idée de tricoter le poncho en duvet de chameau , nouveauté et grands succès de notre collection automne-hiver.

Nous avons imaginé des chaussettes en duvet de chameau et en laine mohair. Nous étions persuadés que le mélange de ces fibres nous permettrait de créer une chaussette douce, très chaudes et agréable au toucher. Pari gagné !

Information